Qu’est-ce que le Portefeuille d’actions durables ?

Le Portefeuille d’actions durables est une boîte à outils pour la réalisation d’initiatives en faveur de la durabilité, destinée aux communes fribourgeoises et aux sociétés locales. Il résulte d’une étroite collaboration entre l’Association des Communes Fribourgeoises (ACF) et l’Etat de Fribourg.

En 2013, la première version du Portefeuille voit le jour et inspire de nombreuses communes du canton : de nouveaux projets sont lancés et multiplient les engagements en faveur du développement durable. Aujourd’hui, le Portefeuille fait peau neuve en prenant la forme d’un site internet. Son objectif reste inchangé : fournir aux communes fribourgeoises et aux sociétés locales une boîte à outils pour renforcer et diversifier leurs projets en faveur d’un développement durable de la société – exemples concrets à l’appui.

Le Portefeuille se divise en 17 thématiques, qui correspondent aux 17 objectifs de l’Agenda 2030 de l’ONU en faveur du développement durable. Le choix de ce référentiel universel permet d’inscrire les engagements des communes et sociétés locales fribourgeoises dans un vaste effort global en vue d’un monde meilleur.

Chaque commune ou société locale, petite ou grande, pourra y trouver des actions correspondant à ses orientations, ses souhaits et ses ressources et qui concernent tous les dicastères.

L’Agenda 2030 : une feuille de route mondiale vers la durabilité

Fruit de longues négociations, l’Agenda 2030 en faveur du développement durable est adopté le 25 septembre 2015 par les 193 membres de l’ONU. Il se décline en 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) et en 169 cibles, dont il faut se rapprocher d’ici 2030.

17 objectifs qui couvrent les plus grands enjeux économiques, sociaux et écologiques du moment, par exemple la réduction des inégalités (ODD 10), la préservation de la biodiversité (ODD15) ou la création d’emplois décents (ODD8). 17 objectifs ou 169 cibles, cela peut paraître beaucoup à première vue, mais à bien y réfléchir, le nombre est plutôt modeste si l’on considère qu’il résulte d’un processus participatif mondial auquel des milliers de personnes ont pris part.

17 objectifs communs à 193 nations, mais qui se déclinent différemment selon les spécificités du lieu. La lutte contre la faim (ODD2), par exemple, consistera à lutter contre le pourrissement des cultures ou la famine dans certains pays, tandis qu’en Suisse l’accent pourra être mis sur la réduction du gaspillage alimentaire. De même, villes et communes sont plus directement concernées par certains enjeux de l’Agenda 2030, notamment la préservation de la biodiversité ou encore la bonne fourniture des services de base (gestion des déchets, éducation, eau, électricité, etc).

17 objectifs rassembleurs, qui concernent tout le monde, collectivités publiques à tous les niveaux institutionnels, monde académique, entreprises ou encore société civile, et qui permettent d’inscrire des initiatives locales dans un seul effort mondial.

17 objectifs qui ne vont pas l’un sans l’autre et doivent être appréhendés de concert avec une égale ambition. Aucun n’est totalement « imperméable » aux autres. Augmenter le recours aux énergies renouvelables indigènes dans le cadre d’une labellisation « Cité de l’Energie » peut être un catalyseur d’innovation voire de création d’entreprises. Diminuer la précarité réduit les risques d’exposition aux maladies psychiques, ce qui se répercute de manière positive sur la cohésion sociale et le bien-être des familles. Une manifestation telle que le Coup de balai, qui vise à lutter contre les déchets sauvages, favorise aussi la cohésion sociale. Un développement territorial cohérent, via une densification de qualité concrétisée par la création de quartiers dits « durables », favorisera les liens sociaux et renforcera la solidarité intergénérationnelle, un enjeu brûlant vu le vieillissement de la population. Une commune souhaitant encourager une alimentation saine de sa population peut aussi, à cette occasion, soutenir une consommation de fruits et légumes de saison cultivés par des productrices et producteurs de la région. Avec l’Agenda 2030, il s’agit donc de penser à 17 choses à la fois…

Développement durable et climat : même combat ?

Le développement durable est un concept large, qui cherche à concilier la satisfaction des besoins fondamentaux et les aspirations de chacun-e à une vie meilleure avec le respect des limites de l’écosystème planétaire. En d’autres termes, parvenir à un développement économique profitant équitablement à toutes et à tous est source de cohésion sociale, tout en préservant l’environnement.

La lutte contre le changement climatique porte spécifiquement sur la question du climat, au sein de la thématique environnementale, plus large, qui est elle-même un des trois enjeux d’un développement durable. Lutter contre le changement climatique est une condition sine qua non d’un développement durable, mais pas la condition unique. Préserver la biodiversité est tout aussi important, par exemple en diminuant le recours aux produits chimiques.

Ainsi, la lutte contre le changement climatique est un élément de l’Agenda 2030 représenté par l’ODD 13. Le développement durable, c’est la conciliation des 17 objectifs de l’Agenda 2030.

Le Guide pratique de l’Association Coord21 pour une implémentation locale de l’Agenda 2030

L’association Coord21 regroupe des cantons, des communes et des institutions romandes et du Tessin engagés dans une démarche de développement durable. Le Canton de Fribourg est membre du Comité de Coord21, tout comme la Ville de Fribourg. L’objectif de l’association ? Valoriser les démarches et les projets en faveur de la durabilité au niveau des collectivités locales.

Lors de son Assemblée générale du 10 mars 2020, Coord21 a présenté son Guide pratique pour une implémentation locale de l’Agenda 2030 dans les communes et les cantons. Ce catalogue de bonnes pratiques leur permet de mettre en lien leurs démarches locales de durabilité avec les objectifs et les cibles de l’Agenda 2030.

Véritable boîte à outils, ce projet vise à faciliter la compréhension et la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) sur le terrain. Englobant 10 grands thèmes allant de la santé aux ressources naturelles et aux systèmes économique et financier, le Guide sert de marche à suivre pour que les ODD puissent être défendus localement. Grâce à ce nouveau document, l’association Coord21 souhaite favoriser une cohérence entre les démarches de développement durable des cantons et des communes romandes et tessinoises.

Ce guide pratique complète très bien le Portefeuille d’actions durables pour les communes fribourgeoises qui propose des exemples concrets d’actions équilibrées en termes de responsabilité environnementale, efficacité économique et solidarité sociale

Remerciements

La Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions et l’Association des Communes Fribourgeoises remercient les membres du groupe de travail ainsi que tou-te-s les rédactrices et rédacteurs pour leur précieuse collaboration.

De vifs remerciements vont également aux participantes et participants de l’atelier participatif, pour avoir nourri les réflexions et permis d’aboutir à un site internet qui reflète le plus possible les besoins de ses utilisateurs et utilisatrices et à la Section développement durable de l’Office fédéral du développement territorial (ARE), pour son soutien financier.

Groupe de travail

Etat de Fribourg

Christoph Aebischer – Promotion économique, DEE
Amélie Dupraz-Ardiot – Secrétariat général – Développement durable, DAEC
Benoît Gisler – Service du Sport, DICS
Alexandre Grandjean – Secrétariat général, DSAS
Giuseppina Greco – Secrétariat général –Bureau de l’intégration des migrant-e-s et de la prévention du racisme , DSJ
Gérald Mutrux – Service des communes, DIAF
Sara Valsangiacomo – Secrétariat général – Développement durable, DAEC

Association des Communes Fribourgeoises

Micheline Guerry-Berchier – Secrétaire générale de l’ACF